Les meilleurs conseils pour être « successful »

Les meilleurs conseils pour être successful

Ça y est, j’ai fait une overdose du mot « successful ». Je l’avoue, c’est un peu de ma faute. A trop vouloir être une pro de l’organisation, bien gérer mes journées, mettre en place une morning & night routine, j’en ai eu assez.

Alors j’en ai lu des articles du type « X habitudes des entrepreneurs qui réussissent », « X conseils pour devenir une #GirlBoss », « X choses que vous devez arrêter tout de suite si vous voulez réussir », etc. Au début, c’est cool, on aspire à une meilleure version de nous-mêmes, on se dit qu’il faut qu’on mette telle et telle chose en place si on veut être successful nous aussi… Puis au bout d’un moment c’est l’overdose de conseils/ astuces/ injonctions sur comment vivre sa vie. Parce que ce sont toujours les mêmes « astuces » qui reviennent, et qui donnent l’impression que si on ne les applique pas, on ne réussira jamais nos projets, pro ou perso.

→ Niveau entreprenariat

La caricature de l’entrepreneur

Vous souhaitez entreprendre ? Alors bien entendu vous devez être prêts à vous lever à 5h du mat’ comme tout entrepreneur qui se respecte. A mettre en place une morning routine qui se compose de sport intense, de méditation et de douche bien fraîche.

Mais n’imaginez même pas commencer à travailler après 7h, ça serait de la folie. Il y a toute la paperasse à traiter avant de vous mettre réellement au boulot. Ah, et ne comptez pas sur les heures de pause, sinon votre journée devra se terminer au moment où la prochaine commencera.

Eh bien oui, qu’est-ce que vous croyez ? Pour être entrepreneur il faut le mériter. Et pensez bien entendu à régler votre journée comme du papier à musique. Et reposez-moi cette manette, il n’y a pas le temps pour s’amuser. Vous êtes censés être passionnés par votre travail, donc vous vous éclatés déjà au quotidien. Pourquoi vous auriez besoin d’autre chose ?

Rigide sur tes horaires tu seras

Ça me rappelle cette vidéo de Casey Neistat, qui expliquait comment il découpait ses journée en « bloc » (travail, sport, famille, sommeil, loisir… ah bah nan pas de loisirs en fait.). J’aime bien cette idée de bien délimiter un temps pour chaque chose… mais à ce point là? ._.

Bien entendu je caricature. Et certaines personnes s’y retrouvent peut-être dans une vie aussi millimétrée. Mais à force de lire/ regarder des conseils pareils, je me suis découragée en pensant que, puisque j’étais incapable de mettre en place cette pseudo-perfection entreprenariale, je serais incapable de monter un quelconque projet.

Bon certes, il y a des astuces et conseils intéressants, mais tout semble si rigide. Comme si pour mériter d’entreprendre, il fallait absolument devenir un Steve Jobs, Mark Zuckerberg ou Elon Musk…

A force de lecture, j’ai réalisé qu’à côté de cette envie de sortir du moule, un nouveau cadre s’était créé, et avec une sorte « d’élite ». J’entends par là qu’il semble falloir respecter certains critères pour être considérés comme entrepreneur, et je trouve cela navrant.

A côté de ça, je vous invite à lire les 3 conseils pour mieux gérer son business et sa vie, par Grace de Elle se lance, qui me paraissent bien plus flexibles que tout ce que j’ai pu lire jusqu’à présent.

→ Niveau personnel

Le même type de caricature pourrait s’appliquer au niveau personnel. On a par exemple cet engouement autour du « Miracle Morning ». J’avais évoqué dans un Best Of l’année dernière le livre La Magie du Matin (un équivalent à la française), que j’avais beaucoup apprécié et qui m’avait motivée.

Mais là encore, c’est à prendre avec précaution. Personnellement j’aimerais être capable d’arrêter de trainer au lit, pour faire plus de choses le matin, mais j’ai du mal à me résoudre à me coucher tôt le soir. Car pour avoir réussi quelques tests, je me sentais bien mieux quand je me levais assez tôt, et que je faisais ne serait-ce qu’une demi-heure de sport avant d’entamer ma journée.

En revanche, je sais que je n’ai pas spécialement envie d’aller jusqu’à me lever à 5h du matin. Je suis une personne qui a besoin de pas mal d’heures de sommeil, mais j’aime aussi profiter de mes soirées (même tranquilles). Donc aller me coucher à 21h, très peu pour moi.

Je me souviens de l’article de Laurence sur le blog Greenola, où elle parlait justement de toute cette histoire de Miracle Morning qui lui avait mis la pression, la poussant à se remettre en question sur sa façon de vivre. Je vous invite très fortement à le lire d’ailleurs, c’était très intéressant !

Alors STOP LES INJONCTIONS.

→ Le fin mot de l’histoire

Je n’ai donc pas de conseil à vous donner sur comment vivre votre vie. Certes, on sait tous les bonnes choses à faire, de manière générale. Avoir une alimentation équilibrée, pratiquer une activité physique, organiser ses journées, savoir prioriser, etc.

Mais ces « principes » de base ne doivent pas être un prétexte pour créer un nouveau moule de la perfection (sportive, entreprenariale, peu importe). Je vous invite vraiment à fixer vos objectifs selon ce qui vous semble atteignable et correct pour vous, quitte à y aller petit à petit. Il ne s’agit pas de se fixer des objectifs selon ce qui semble être bien, ce qui semble être la norme, car rien ne dit que cette soi-disant norme vous convienne.

Et vous risquez donc, comme moi au bout d’un moment, d’avoir l’impression d’être nul(le) car vous n’arrivez pas à mettre en pratique ces parfaits conseils.

Alors restez vous-mêmes, prenez un temps pour évaluer votre situation, voir ce que vous souhaitez changer – et surtout, pourquoi ? – pour ensuite définir vos objectifs.


Et vous, qu’est-ce que vous en pensez de cette constante visée vers la perfection? N’hésitez pas à partager tout ça dans les commentaires, c’est toujours intéressant de voir les différents objectifs et besoins de chacun ! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

You might also like

No Comments

Leave a Reply

*